Phobos de Victor Dixen

Article publié sur mon ancien blog le 26/02/2017

Résumé :

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Il veulent marquer l’Histoire avec un grand H.

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis :

Voici mon deuxième coup de cœur de l’année ! J’ai adoré les personnages, l’histoire et le suspense insoutenable à la fin. J’ai hâte de découvrir la suite.

Léonor et Kris me plaisent d’emblée. Elles semblent comme deux sœurs qui se lancent dans cette aventure. Au bout de 20 pages à peine, un grain de sable semble se profiler : l’hésitation de Léonor et les mystères du Directeur et de Serena Mc Bee. L’accroche est là et on a tout de suite envie de poursuivre et de savoir ce que cache en réalité le programme Genesis.

Au fur et à mesure, l’auteur sème des informations sur les prétendant(e)s et le plan machiavélique de Serena. Côté prétendant, on les découvre aussi peu à peu au rythme des speed-dating et je craque pour Marcus et son tatouage : bad boy ou vrai romantique ?

J’avais du mal à lâcher le livre qui se lit très facilement et j’ai trouvé les illustrations très intéressantes pour situer les installations. Le style de narration via la chaîne Genesis, le point de vue de Léonor et ce qu’il se passe sur Terre, est originale et donne un rythme effréné à l’histoire.

L’histoire nous plonge aussi dans un futur où la drogue, le zéro G, et un gang domine le monde et où le Président des Etats-Unis vend les institutions pour éponger la dette de l’Etat.

Conclusion :

Un premier tome addictif qui donne envie de connaître la suite de l’aventure de Léonor et ses acolytes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s