La fenêtre de Dieu de Cédric Blondelot

Article publié sur mon ancien blog le 15/09/2016

La fenêtre de Dieu de Cédric Blondelot

Résumé :

De l’autre côté de l’Atlantique, à Chicago, une femme meurt dans l’incendie de son appartement.
Deux ans plus tard, le 31 Juillet 1979, rue de Tolbiac, en plein Paris, un nouveau-né est abandonné dans un kiosque à Journaux. Alors qu’il chiait sur Le Monde et pissait sur L’humanité, un couple le trouva et l’adopta.
Il fut appelé : Tolbiac Juillet.
Adulte, Tolbiac devient magicien. Ne lui demandez jamais de tour avec des colombes, il les déteste. Quant à son lapin, il n’en a plus. Il l’a bouffé la veille. Mais Tolbiac n’est pas seulement doué pour la prestidigitation, il est aussi un pickpocket de génie.
Sa vie bascule tandis qu’il fume une cigarette dans les toilettes d’une piscine. Il n’en sortira jamais.
Aspiré par la cuvette. Oui, aspiré !
L’impensable se produit alors. Dans le monde où il émerge, Tolbiac découvre la vie qu’il aurait eue s’il n’avait pas été abandonné.

Ajout du 04/08/2017 : voici le (presque) teaser du livre…

Mon avis :

Intrigant, ce résumé, n’est-ce pas ? C’est pour ça que j’ai accepté l’invitation de l’auteur à découvrir son livre. Commande passée, aussitôt livrée avec une charmante dédicace.

Les premières pages sont tout aussi déroutantes. Quel lien ont toutes ses histoires avec le fameux Tolbiac Juillet, héros de l’histoire ? Il faut dire que dans cette première partie, on suit Mirabelle, une vache devenue Perfecto ( !!!), Erin, une fille un peu paumée et les premiers propriétaires du Perfecto dont une célébrité.

Dans la deuxième partie, on rencontre enfin le fameux Tolbiac Juillet qui m’a tout de suite plu. Drôle et attachant, on suit son histoire et il nous entraîne avec lui à travers la cuvette des toilettes ( !!!).

Et là, nous voilà, dans une troisième partie, que j’ai adorée, j’imaginais toute sorte d’explications à ce qui arrivait à Tolbiac. Je n’en dirais pas trop car je ne voudrais surtout rien spoiler, mais sachez que tout s’explique même l’intrigante première partie.

Ce livre m’a beaucoup fait réfléchir : et si tout ce qui arrive à Tolbiac pouvait nous arriver ? Quel serait ma vie et celles des autres si… Autant vous dire que je ne vois plus la cuvette de mes toilettes de la même manière 😉

Le livre est un vrai jeu de piste où l’on cherche des explications à la première partie du livre, à ce qui arrive à notre héros et même aux titres des chapitres (très belle trouvaille tous ces « dialogues »).

Petit extrait pour vous faire connaître un tout petit peu Tolbiac :

Son regard trahissait sa pensée : c’est quoi ce mec ?!
– Enchanté, Tolbiac Juillet.
– Tolbiac, comme le métro ?
– Plutôt comme la rue.
– Je la connais mal.
– Moi très bien, j’y suis né.
– Vous me racontez ?
– Déjà ?
– Vous venez de m’embrasser.

Ce livre est autoédité et mériterait une place en tête de gondole, mais si j’ai pu vous donner envie de le lire, je vous invite à visiter la page Facebook de Tolbiac Juillet.

Mise à jour du 18/05/2017 : vous pouvez maintenant vous procurer ce livre en broché sur Amazon par ici !

Conclusion :

Tout d’abord, merci à l’auteur, ou plutôt à Tolbiac Juillet (qui a sa propre page Facebook), qui m’a contacté pour me parler de son histoire. J’ai fait un fabuleux voyage à travers une cuvette de toilette, ce n’est pas banal ! Cette histoire nous ouvre des fenêtres sur d’autres horizons : que serait-il arrivé si… Et, au fait, qu’arrive-t-il à Tolbiac une fois la dernière page tournée ? J’espère qu’on le retrouvera dans un tome 2 !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s