Phobos : Origine de Victor Dixen

couverture

Résumé :

Six pionniers en apparence irréprochables.
Six jeunes Terriens rongés par leurs secrets.
Six dossiers interdits, qui auraient dû le rester.
ILS INCARNENT L’AVENIR DE L’HUMANITÉ.

Six garçons doivent être sélectionnés pour le programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à fonder la première colonie humaine sur Mars.
Les élus seront choisis parmi des millions de candidats pour leurs compétences, leur courage et, bien sûr, leur potentiel de séduction.

ILS DISSIMULENT UN LOURD PASSÉ.

Le courage suffit-il pour partir en aller simple vers un monde inconnu?
La peur, la culpabilité ou la folie ne sont-elles pas plus puissantes encore?
Le programme Genesis a-t-il dit toute la vérité aux spectateurs sur les « héros de l’espace » ?

Ils doivent faire le choix de leur vie, avant qu’il soit trop tard.

Mon avis :

Après une longue pause après le tome 2, je reprends la saga avec le « préquel ». Si vous n’avez pas encore lu les tomes 1 et 2, je vous invite à lire ma critique du premier volume par ici et à passer votre chemin car ce tome révèle des choses sur les passés des prétendants qu’il serait dommage de connaître avant.

On commence les sélections avec Mozart qu’on découvre dans sa vie de dealer qu’il cherche à fuir. Ce n’est qu’en lisant son histoire que je me suis rendue compte que les deux premiers tomes m’avaient laissé des questions en suspens sur lui, alors qu’il me semblait l’un des moins mystérieux des six prétendants.

Le second prétendant à se dévoiler est Tao. De lui, on ne savait pas grand chose à la lecture des premiers tomes, alors ma curiosité est piquée au vif ! En effet, on savait qu’un accident lors de son travail au sein d’un cirque l’avait rendu paraplégique, mais c’est à peu près tout. On découvre aussi à travers son histoire combien Serena est déjà machiavélique et manipulatrice, aidée par son « mystérieux » acolyte (plus si mystérieux que ça quand on a lu le tome 2 jusqu’au bout !). L’histoire de Tao est très touchante.

Prétendant suivant : Samson ! Que va-t-on pouvoir découvrir sur lui ? C’est un personnage qui me laissait plutôt indifférente dans les premiers tomes et son histoire ne m’a pas passionné. À part peut-être le rebondissement final…

Le suivant est Alexeï et mon opinion sur lui, malgré tous ces malheurs, n’a pas changé. Je le trouve toujours colérique et arrogant. Au suivant !

Que peut bien nous réserver Kenji ? Je pense que c’est l’histoire la plus intéressante de toute et je ne m’attendais pas du tout, mais vraiment pas du tout, à ça ! Ça vous intrigue ? Alors, n’hésitez pas à lire ce tome car une grosse partie de l’intérêt réside dans ce « chapitre ».

Enfin, en lisant ce tome, je pensais découvrir Marcus par rapport à ce qu’on apprend à la fin du tome 2 mais finalement tout reste enrobé de mystère… Alors ce volume pourrait être lu à n’importe quel moment sans peur de spoiler, mais je pense qu’en le plaçant à ce moment Victor Dixen savait ce qu’il faisait… pour mieux enchaîner sur le tome 3. Marcus reste mon préféré : charmant, mystérieux, romantique, un brin James Dean 😉 J’ai aimé le clin d’œil de la dernière transmission des prétendants (j’ai relié les points sur une photocopie de la page lol) et le petit plus avec Béa m’a laissé sans voix !

Ce qui est assez sympa, c’est que le texte est entrecoupé de test que les prétendants ont passé sur leur tablette pour les sélections et j’ai trouvé ludique d’essayer d’y répondre. C’est comme les schémas présents dans les deux premiers tomes : ça  permet de mieux se plonger dans l’histoire et ça donne un côté amusant à la lecture.

Et pour finir ou presque, j’ai aussi trouvé intéressant pour cerner les personnalités des différents prétendants de voir certaines scènes de différents point de vue.

Conclusion :

Un tome « bonus » qui ne fait pas avancer l’intrigue mais qui permet de mieux connaître les prétendants et de cerner leur personnalité. J’ai maintenant hâte de lire le tome 3 ! Et j’adorerais que l’auteur fasse un tome similaire avec les prétendantes.

Publicités

Une réflexion sur “Phobos : Origine de Victor Dixen

  1. Pingback: Phobos 3 de Victor Dixen | Les mots de Virginie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s