Le secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Le Secret de Pembrooke Park par  Klassen

Résumé

Jeune femme sensée, Abigail Foster s’inquiète pour l’avenir de sa famille depuis qu’elle est ruinée jusqu’à ce qu’un étrange notaire leur propose d’emménager dans un grand manoir, Pembrooke Park, abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle s’y rendent et sont accueillis par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, une pièce secrète renfermerait un trésor… Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore la nature des dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l’amour qu’elle recherche depuis toujours…

Mon avis

Aimant beaucoup Jane Austen et sa période historique (époque victorienne ?), j’ai été attiré par ce livre à France Loisirs. En plus, il faut avouer que la couverture et le résumé sont attirants et laissent présager une romance historique.

Le prologue est écrit à la première personne puis on passe à la troisième à partir du premier chapitre. Pourquoi ce changement ? Ce n’est qu’un détail qui ne me gêne pas outre mesure mais qui m’a interpellé. D’autant plus que l’épilogue est également à la première personne. Effet de style ?

Abigail est quelqu’un de très intelligent et elle se sent coupable de la ruine de sa famille, alors l’idée d’emménager dans un manoir pour presque rien la fait espérer un avenir meilleur pour sa famille. Mais tout ça est très intriguant ! A commencer par la maison de poupée trônant dans la chambre d’Abigail et ces étranges « bruits/voix » le premier soir où Abigail dort dans la maison. S’ajoute à ça un mystérieux personnage encapuchonné…

  • « Aime sans crainte », murmura Miss Foster, réfléchissant à cette parole. Cela ne paraît pas très pragmatique, j’en ai bien peur. Car, plus vous aimez, plus vous avez peur de perdre l’être aimé.
  • Peut-être pas pragmatique, répliqua-t-il, souriant. Difficile, certes. Mais quelle belle façon de vivre !

Le secret de Pembrooke Park (Julie Klassen)

L’atmosphère est très mystérieuse parfois même angoissante et Abigail étant (plus ou moins) seule dans la maison au départ, on a une impression de huit-clos assez perturbante. J’avais envie d’en savoir autant qu’Abigail sur les précédents habitants de Pembrooke Park et sur ce qui leur est arrivé.

Les pages du journal intime que reçoit l’héroïne rythme les « recherches ». De nombreux mystères émergent au fur et à mesure. J’ai été surprise par beaucoup de chose : l’identité du mystérieux exécuteur testamentaire, la nature du trésor et les secrets des uns et des autres.

Gilbert me déplaît. Il n’est pas clair dans ses sentiments et semble ne pas savoir ce qu’il veut. À l’inverse, je trouve William charmant mais il me déçoit parfois par ses réactions. Toujours est-il que la romance est distillée tout au long du livre par petites touches. L’intérêt principal du récit étant bien l’histoire des anciens propriétaires du manoir et des mystères entourant ce dernier.

Puis, incapable de résister plus longtemps, il captura sa main dans la sienne et porta ses doigts pourpres à ses lèvres pour y déposer un long baiser.

Malgré son cri de surprise étouffé, il lui sembla que son geste osé ne lui avait pas déplu.

Le secret de Pembrooke Park (Julie Klassen)

Conclusion

Si vous aimez les romans de Jane Austen ou des sœurs Brontë, si vous aimez les mystères et la romance, vous aimerez Le Secret de Pembrooke Park. Comme ça m’arrive parfois, j’ai eu du mal à tourner la dernière page et à laisser Abigail, William et le manoir derrière moi !

Publicités

Une réflexion sur “Le secret de Pembrooke Park de Julie Klassen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s