La liberté de nous aimer de Ninon Amey

Couverture La liberté de nous aimer

Résumé

Et si on vous proposait de correspondre avec un détenu ? Tenteriez-vous l’expérience ?

Abigaïl, une jeune femme passionnée par les mots, décide de rentrer dans ce programme expérimental mis en place par la prison locale. Si cette expérience est pour elle l’opportunité de s’adonner à son amour de la prose, pour son correspondant, David, elle représente surtout une bouffée d’oxygène dans son quotidien morose.

D’échanges timides en confidences intimes, un lien particulier va progressivement se tisser entre eux. L’une des règles du programme est pourtant claire : ils n’ont pas le droit de tomber amoureux.

Entre échange de lettres et d’e-mails, plongez au cœur d’un roman épistolaire moderne, dans lequel l’amitié, l’amour et la famille occupent une place centrale.

Mon avis

Merci à Ninon Amey de m’avoir permis de découvrir son nouveau roman en service presse. Quand j’ai vu qu’il était disponible sur Simplement.pro et après avoir lu une critique élogieuse de mon amie Christelle, je me suis portée candidate.

Je suis vraiment fan de l’écriture de l’auteure après avoir lu maintenant deux de ses romans et j’ai hâte de découvrir les autres. « La liberté de nous aimer » est un roman épistolaire. C’est un style que j’aime beaucoup et l’histoire, ici, m’a totalement conquise.

Correspondre avec un détenu… Ça peut sembler hasardeux comme expérience, mais ça peut aussi être comme dans le cas d’Abigaïl une très belle histoire !

David et Abigaïl se dévoilent dans leurs lettres : l’un est rongé par les remords, l’autre a du mal à se remettre d’un lourd passé. La confiance entre eux va grandir. Les craintes et les préjugés vont aussi semer la zizanie dans leur histoire.

Le principal thème abordé dans le roman est la liberté : on peut être prisonnier comme David (dans un établissement pénitencier), mais aussi comme Abigaïl (d’une personne, mais je vous laisse découvrir ça dans le roman).

L’écriture de l’auteure est sensible et laisse transparaître les craintes et les sentiments des protagonistes à travers leurs lettres. Cependant, le récit ne se borne pas à l’échange entre les deux héros du roman, mais s’y annexent des mails à d’autres personnages. Plus on s’approche du procès de David et plus ma peur de basculer dans un autre mode narratif me tenaillait ! En effet, le mode épistolaire apparait comme la plus belle façon de vivre l’histoire d’Abigaïl et David. En changer au cours du récit m’aurait déçue.

Conclusion

Un roman épistolaire qui vous donnera (ou redonnera) l’envie de correspondre 😉

3 réflexions sur “La liberté de nous aimer de Ninon Amey

  1. Pingback: Idées de lecture pour l’été – Edition 2019 | Les mots de Virginie

  2. Pingback: Les interviews de l’été N° 3 – Ninon Amey | Les mots de Virginie

  3. Pingback: Les clés de ta liberté d’Elline Baudry | Les mots de Virginie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s