Ecouter le noir sous la direction d’Yvan Fauth (Collectif)

Aucune description de photo disponible.

Résumé

Les grands noms du thriller français mettent nos sens en éveil.
Treize auteurs prestigieux de noir sont ici réunis et, si chacun a son mode opératoire, le mot d’ordre est le même pour tous : nous faire tendre l’oreille en nous proposant des récits qui jouent avec les différentes définitions de l’audition.

Dans ces nouvelles, ils ont donné libre cours à leur noire imagination pour créer une atmosphère, des personnages inoubliables et une tension qui vous happeront dès les premiers mots… et jusqu’à la chute.

Éclectique et surprenant, ce recueil renferme onze expériences exceptionnelles de lecture.
Laissez-vous chuchoter à l’oreille, venez Écouter le noir.

Mon avis

J’ai découvert l’existence de ce recueil lors du petit déjeuner littéraire d’il y a quelques semaines avec Carobookine et où Yvan Fauth était également présent. Après ça, je n’avais qu’une envie le lire et faire, moi aussi, mon petit classement.

Chaque auteur avait pour thème l’audition, thème cher à Yvan Fauth comme on le découvre dans l’introduction du recueil. Le thème est bien abordé dans chaque nouvelle avec parfois un angle surprenant, inattendu.

Voici quelques mots sur les différentes nouvelles par ordre de préférence :

Zone de fractures de Sophie Loubière : j’ai adoré l’écriture de l’auteure si subtile. Chaque chapitre dévoile un autre narrateur, un autre pan de l’histoire jusqu’au dénouement final qui m’a un peu cueilli, il faut l’avouer.
Ils écouteront jusqu’à la fin… de François-Xavier Dillard : terrifiant ! Digne d’un épisode de La Quatrième Dimension.
Deaf de Barbara Abel et Karine Giebel : suspense tout le long, beaucoup de tension et quelle fin !
Le diable m’a dit… de Cédric Sire : un seul mot me vient à l’esprit : machiavélique !
Quand vient le silence de Laurent Scalese : On verse peu à peu dans l’angoisse et l’incompréhension avec une pointe de surnaturelle.
Bloodline de R.J. Ellory : un seul mot, vengeance…
Echos de Maud Mayeras : pourrait être sous-titré de la difficulté de faire son deuil…
Un sacré chantier de Nicolas Lebel : l’audition est abordé sous l’angle du sens et sous l’angle juridique… Astucieux !
Tout les chemins mènent au hum de Sonja Delzongle : un syndrome de Stockholm bien particulier et une chute totalement déroutante. Je ne m’attendais pas à ça. Quelques recherches Internet m’ont indiqué que certains détails ne sont pas inventés.
Archeomnesis de Jérôme Camut et Nathalie Hug : déroutant, noir dans la vision du futur mais trop futuriste, justement, à mon goût.

Mention particulière à La fête foraine de Romain Puértolas qui relate un évènement qui pourrait arriver à n’importe qui et qui m’a fait rire aux larmes… Non, mais quelle chute !!!

Conclusion

Un recueil que j’ai beaucoup apprécié : le thème de l’audition est bien respecté et les nouvelles se lisent avec beaucoup de plaisir et de facilité !

Quelques mots sur … Yvan Fauth

Au lieu de vous faire un pitch sur chaque auteur, je vous propose de découvrir le blog d’Yvan Fauth que j’ai découvert il y a peu : EmOtionS.

Un petit extrait de Zone de fractures de Sophie Loubières pour finir…

Le flot de voyageurs m’escorte jusqu’à l’escalier, se resserre sur moi avant de se diviser pour s’écouler par le double accès de la gare, m’abandonner à mon sort. Vérifier l’arrimage des écouteurs ; monter le son. La musique étouffe les bruits de la rue, le vacarme d’une camionnette qui dégage une fumée noire sur la place, la clameur du pot d’échappement d’une moto.

2 réflexions sur “Ecouter le noir sous la direction d’Yvan Fauth (Collectif)

  1. Pingback: Collectif – Ecouter le noir | Sin City

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s