Vers les beaux jours de Marie Lerouge

Vers les beaux jours

Résumé

Ils se rencontrent le jour où leur vie bascule. Tandis que Camille sort de chez son médecin, dévastée par le diagnostic tant redouté qu’il vient de confirmer, Thibaud réchappe de justesse à un crash aérien et découvre en même temps que sa femme le hait.

Réunis par le hasard à une terrasse de café parisienne, ils vont partager un moment magique mais trop bref. Et si c’était lui que j’attends depuis toujours ? se demandera Camille plus tard. Lui, l’homme mystérieux capable de la faire rire alors qu’elle est désespérée. Lui, qui l’a comparée à un ange et qu’elle a surnommé en secret son clown triste. Lui, qu’elle a fui et rêve de retrouver.

Mon avis

Lors du Festival du Roman Féminin 2019, j’ai rencontré Marie Lerouge et j’ai voulu repartir avec un de ses livres. C’est presque naturellement que j’ai choisi « Vers les beaux jours » dont la couverture m’a attiré avant de découvrir le résumé. J’ai beaucoup aimé cette histoire mélancolique et pleine d’espoir !

Une rencontre, un coup de foudre… Des mots d’une telle douceur qu’on n’a qu’une envie suivre Camille et Thibaud jusqu’au bout de leur histoire. C’est le hasard, le destin qui met ces deux personnages face à face au pire moment de leur vie et c’est encore ce même hasard qui les fait se retrouver quelques mois plus tard.

Camille traverse au début du roman une terrible épreuve, son petit ami la fuit (mais ils ne rompent pas et ça m’énerve), mais heureusement elle a Juliette qui est la touche d’originalité de ce roman.

Thibaud est touchant car il est longtemps « perdu » après la trahison de sa femme. Mais il trouvera sa voie de clown triste.

Enfin, il y a Jules, un adorable petit garçon qui s’exprime à sa manière et qui lui aussi trouvera sa voix…

A travers le métier de Camille, on découvre le métier de restauratrice d’art ce que j’ai apprécié étant intéressée par l’art et notamment la peinture.

L’écriture de Marie Lerouge est douce, délicate et empathique. On s’attache aux personnages avec une facilité telle qu’on en oublie que ce sont des personnages de papier. J’ai vibré pour eux. Je me suis énervée contre Camille et j’ai versé quelques larmes aussi 😉

Conclusion

Une rencontre, un coup de foudre… Une histoire mélancolique et pleine d’espoir !

Quelques mots sur l’auteure

Vous pouvez faire connaissance avec l’auteure dans cette petite interview que j’ai réalisé cet été.

Une réflexion sur “Vers les beaux jours de Marie Lerouge

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s